Maladie d'Aujeszky chez les porcs

Maladie d'Aujeszky chez les porcs


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Le virus Aujeszky appartient au groupe des virus de l'herpès, qui sont très courants dans la nature. La particularité de ce groupe est qu'une fois qu'ils ont pénétré dans un organisme vivant, ils y restent pour toujours. Installés dans les cellules nerveuses, les virus de l'herpès attendent le moindre affaiblissement du système immunitaire pour activer leur activité.

Une personne souffre également de l'un de ces virus: «froid» sur les lèvres ou «convulsions» dans les coins de la bouche - une manifestation du virus de l'herpès humain. L'herpèsvirus humain est suffisamment inoffensif et n'interfère pas particulièrement avec la vie, contrairement au virus qui cause la maladie d'Aujeszky chez les animaux. Le virus Aujeszky cause de graves dommages économiques à l'ensemble de l'industrie de l'élevage, causant non seulement la mort du bétail, mais aussi des avortements chez les reines survivantes.

Voies d'infection

Tous les animaux sont sensibles à la maladie d'Aujeszky: à la fois sauvages et domestiques. Son nom «porc» signifie seulement qu'il a été isolé pour la première fois à partir du biomatériau des porcs. Les plus sensibles à la maladie à domicile sont:

  • porcelets;
  • utérus enceinte;
  • bovins et petits ruminants;
  • chiens;
  • chats.

Chez ces espèces, les cas de la maladie se terminent presque toujours par la mort.

Fondamentalement, les animaux sont infectés par le virus en mangeant les excréments d'individus malades. Chez les porcelets, l'infection peut survenir par le lait maternel. Lorsqu'elles sont conservées dans des boîtes trop étroites, l'infection se produit également par contact à travers des lésions cutanées ouvertes (écorchures). Les rongeurs sont souvent infectés par le virus Aujeszky en raison de leur cannibalisme répandu.

Les principaux vecteurs d'infection dans les fermes sont les souris et les rats. Dans ce cas, les chats jouent un double rôle. En effrayant les rongeurs, ils réduisent le risque pour les porcs de contracter le virus Aujeszky. Mais en mangeant des rongeurs, les chats eux-mêmes contractent cette infection et deviennent un facteur de risque.

Attention! L'un des signes qu'un chien ou un chat attrape le virus Aujeszky est l'auto-grattage et l'auto-rongement du corps.

Maladie d'Aujeszky chez les porcelets

Les porcs sont infectés soit par des rats (le pourcentage le plus élevé), soit par des chats avec des chiens, s'ils sont en contact avec eux. Souvent, la source de l'infection est constituée d'animaux atteints d'une forme latente de la maladie ou rétablie. Les porcs, après la disparition des signes cliniques, restent porteurs du virus pendant encore 140 jours. Plus le porc est âgé, plus il reste longtemps porteur du virus. Rats - 130 jours.

La maladie d'Aujeszky a plusieurs autres noms:

  • fausse rage;
  • pseudo-rage;
  • peste qui démange;
  • gale folle.

Cela est dû au fait que les manifestations de la vraie rage sont très diverses et coïncident souvent avec les symptômes de la maladie d'Aujeszky.

Important! Avec la maladie d'Aujeszky, les porcs n'ont pas de démangeaisons, ce qui conduit à se ronger et à se gratter.

Lorsque le virus aujeszky apparaît à la ferme, jusqu'à 80% du troupeau peut tomber malade après 10 jours. Parfois, tout est à 100%. Contrairement aux autres types de bétail, les porcs ont une évolution à long terme de la maladie. Un signe intéressant est que lors d'une épidémie de maladie d'Aujeszky dans une ferme porcine, des rats en sortent. Mais la notion de «s'en aller» dans ce cas peut s'avérer inexacte. En raison du métabolisme rapide, les rongeurs qui ont introduit le virus ont le temps de mourir. Ces décès préliminaires de chats, de chiens et de rongeurs sont souvent observés immédiatement avant une épidémie à la ferme.

Le virus est caractérisé par la «persistance». Installé dans une ferme, il peut y exister pendant plusieurs années. Le plus souvent, des cas de maladie sont observés au printemps et à l'automne, bien qu'il n'y ait pas de liaison stricte avec les saisons.

Localisation

Après l'infection, le virus se propage dans tout le corps, pénétrant rapidement dans le cerveau et la moelle épinière. Mais les premiers signes de la maladie apparaissent aux endroits par lesquels le virus Aujeszky a réussi à se propager dans le corps:

  • voie aérogène. Localisation primaire sur les muqueuses du pharynx et du nez;
  • pénétration à travers la peau. Au départ, il se multiplie dans la zone endommagée, pénétrant progressivement de plus en plus profondément dans le corps. De plus, par le sang et la lymphe, il se propage dans tout le corps.

Au cours de la propagation du virus, de la fièvre et des troubles vasculaires sont observés.

Symptômes de la maladie d'Aujeszky chez les porcs

La période d'incubation peut durer 2 à 20 jours. Les porcs adultes tolèrent facilement la maladie, ils n'ont pas de démangeaisons et le taux de survie est très élevé. Pendant une période d'exacerbation chez les truies, les veaux peuvent être avortés.

Symptômes de la maladie d'Aujeszky chez les animaux adultes:

  • augmentation de la température corporelle;
  • éternuements;
  • léthargie;
  • diminution de l'appétit.

Les symptômes disparaissent après 3-4 jours. Les dommages au système nerveux central sont très rares.

Chez les porcelets, le système nerveux central est principalement affecté. Chez les jeunes animaux, le taux d'incidence est de 70 à 100%. À l'âge de 1 à 10 jours, les porcelets ne peuvent pas allaiter, s'affaiblir et mourir dans les 24 heures. Le résultat létal chez les porcelets de moins de 2 semaines est de 80 à 100%.

Lorsqu'il est infecté à l'âge de 2 à 16 semaines, le virus infecte le système nerveux central des porcelets. Dans ce cas, on observe ce qui suit:

  • bâiller;
  • somnolence;
  • inactivité;
  • agitation ou dépression;
  • paralysie du pharynx;
  • incohérence des mouvements.

La mortalité est de 40 à 80%.

Formes de la maladie d'Aujeszky

Les porcs peuvent avoir deux formes de la maladie: épileptique et ogluome. Les deux ressemblent à certaines des manifestations extérieures de la vraie rage.

En raison de la bave et de la mort dans les 20 à 30 heures, la maladie d'Aujeszky peut être facilement confondue avec la rage, à moins que des tests de laboratoire ne soient effectués.

Forme épileptique de la maladie

La répétition des crises se produit toutes les 10 à 20 minutes ou lorsque l'animal fait du bruit / crie:

  • avançant vers la butée avec le front contre le mur;
  • courbure arrière;
  • photophobie.

Avant que la crise ne reprenne, le porc prend d'abord la pose du chien assis. La paralysie des muscles du corps, des yeux, des oreilles et des lèvres est également caractéristique de cette forme. Des convulsions sont observées.

Forme de type Ogluoma

Le terme vient de l'ancien nom de l'hydropisie du cerveau «oglum». Le comportement d'un animal atteint de la maladie d'Aujeszky sous cette forme est similaire aux symptômes de l'oglum:

  • oppression;
  • démarche bancale;
  • salivation abondante;
  • courbure du cou;
  • pouls 140-150 battements / min.;

Avec cette forme, le porc peut rester immobile pendant une longue période, les jambes anormalement écartées. Selon l'âge, la mortalité survient soit après 1 à 2 jours, soit dans les 2 semaines.

Diagnostic de la maladie d'Aujeszky

Le diagnostic est posé sur la base du tableau clinique et des études de laboratoire et pathologiques. À l'autopsie, ils trouvent:

  • hémorragies dans les muqueuses;
  • bronchopneumonie catarrhale;
  • gonflement des paupières;
  • conjonctivite;
  • vaisseaux sanguins des méninges.

Après ouverture, les éléments suivants sont envoyés au laboratoire pour confirmer le diagnostic préliminaire:

  • cerveau;
  • ganglions lymphatiques;
  • morceaux d'organes parenchymateux;
  • placenta et fœtus pendant l’avortement.

La maladie d'Aujeszky chez les porcs doit être différenciée de:

  • la peste;
  • rage;
  • listériose;
  • La maladie de Teschen;
  • grippe;
  • maladie œdémateuse;
  • intoxication alimentaire.

Le traitement est prescrit après la recherche. S'il reste quelqu'un à soigner.

Traitement de la maladie d'Aujeszky chez les porcs

L'herpèsvirus, comme tous les virus de ce type, ne peut pas être traité. Il est seulement possible de «le pousser à l'intérieur» et d'obtenir une rémission.

Par conséquent, même avec la maladie d'Aujeszky chez les porcs, les symptômes et l'infection secondaire sont traités. Le sérum hyperimmun et la gamma globuline sont inutiles dans ce cas. Pour la prévention de l'infection secondaire, des antibiotiques et des préparations vitaminées sont utilisés.

Dans le cas de cet herpèsvirus, il n'est possible de prévenir la maladie qu'avec un vaccin contre la maladie d'Aujeszky chez le porc. En Russie, vous pouvez acheter 2 types de vaccin contre le virus aujesky du porc: du FGBI ARRIAH de Vladimir et du vaccin produit par la biofactory Armavir.

Vaccination

L'inconvénient est que le moment de la vaccination et les instructions d'utilisation des vaccins Aujeszky de différents fabricants sont très différents les uns des autres. Lors du choix d'un vaccin contre le virus Aujeszky, vous devrez l'utiliser jusqu'à la fin du cours. Plus tard, il sera possible de changer le type de vaccin.

Vaccin du FGBI "ARRIAH"

Produit en flacons de 50 doses à partir de la souche négative "VK". Le bétail adulte est vacciné selon différents schémas, en fonction du sexe et de la grossesse. Les truies et les porcs de remplacement sont vaccinés 2 fois avec un intervalle de 3 à 6 semaines. Une dose unique du vaccin est de 2 cm³. La dernière vaccination est effectuée au plus tard 30 jours avant la mise bas.

À l'avenir, les truies déjà immunisées sont vaccinées une fois tous les 4 mois à une dose de 2 cm³. La vaccination est également effectuée au plus tard un mois avant la mise bas.

Les verrats sont vaccinés tous les 6 mois deux fois avec un intervalle entre les vaccinations de 31 à 42 jours à une dose de 2 cm³. Les porcelets sont vaccinés de deux manières différentes:

  1. Né de reines immunisées. Les vaccinations contre le virus Aujeszky se font à partir de 8 semaines en utilisant des vaccins inactivés ou vivants.
  2. Né d'un utérus non vacciné contre le virus aujeski. Vacciné dans les premiers jours de la vie. La vaccination est effectuée deux fois avec une pause de 14 à 28 jours.

Ce vaccin permet une immunisation pendant six mois au maximum.

Attention! Sur les sites de publicité Internet, on peut trouver des déclarations selon lesquelles le vaccin contre le virus Aujeszky de la souche Buk-622 donne une immunisation pendant 10 mois, et le vaccin contre le virus VGNKI, produit par l'usine d'Armavir, immunise pendant 1,5 an.

En fait, le premier ne diffère pas par ses propriétés du vaccin du FGBI "ARRIAH" de Vladimir. Le second est proche de la publicité et offre une protection contre le virus Aujeszky pendant 15 à 16 mois. Elle a une durée de vie de 1,5 an.

Vaccin viral "VGNKI"

La durée de la vaccination est de 15 à 16 mois, sous réserve des schémas de vaccination. Ce vaccin a un schéma assez complexe, différencié selon l'âge et le bien-être / les conditions défavorables de l'économie. Le vaccin est dilué de la même manière que les autres: à raison de 2 cm³ par dose.

Vaccination dans une ferme sûre

Vaccination dans une ferme défavorable au virus Aujeszky

Prévention du virus Aujeszky chez les porcs

Avec la menace d'apparition du virus Aujeszky, la vaccination préventive est effectuée conformément aux instructions. En cas d'épidémie de maladie, la ferme est mise en quarantaine et un ensemble de mesures est pris pour décontaminer le territoire. Une ferme est considérée comme sûre pour la maladie d'Aujeszky si une progéniture en bonne santé y a été obtenue dans les six mois suivant la fin de la vaccination.

Conclusion

La maladie d'Aujeszky, si elle est vaccinée correctement et à temps, ne causera pas de préjudice grave. Mais dans ce cas, on ne peut espérer de la chance. Le virus Aujeszky peut être transmis à n'importe quel animal domestique.


Voir la vidéo: ITCPH 35th Anniversary - Webinar Series July 1


Commentaires:

  1. Jesiah

    question attrayante

  2. Korey

    C'est le bonheur!

  3. Boda

    Je suis désolé, mais je pense que vous vous trompez. Je suis sûr. Discutons-en. Envoyez-moi un e-mail en MP, nous parlerons.

  4. Derek

    Où puis-je trouver plus d'informations sur ce problème ?

  5. Rygeland

    Je pense que vous n'avez pas raison. Je suggère d'en discuter. Écrivez-moi dans PM, nous communiquerons.

  6. Milmaran

    Je crois que tu as eu tort. Je suis capable de le prouver. Écrivez-moi dans PM, discutez-en.



Écrire un message